Regina — Étendre le marché locatif

Regina_housing.png

Regina affiche l’un des plus faible taux d'inoccupation au Canada. En 2013, le taux d'inoccupation des logements locatifs y était de 0,6 %. La Ville de Regina a réagi avec les Sommets du maire sur le logement de 2013 et 2014, puis avec l’élaboration d’une stratégie du logement visant à modifier les comportements de marché dans le but d’accroître le nombre de logements locatifs. Par cette stratégie, la municipalité offre des mesures fiscales incitatives pour la création de nouveaux logements locatifs. 

Regina a aussi mis en œuvre des lignes directrices et un projet pilote de logements sur jardin ou sur ruelle. Les logements sur jardin ou sur ruelle sont des logements détachés du logement principal. Ils peuvent être aménagés au-dessus ou à côté d'un garage détaché, ou encore construits à l'arrière du terrain. Les logements sur ruelle sont accessibles à partir de la ruelle arrière, tandis que les logements sur jardin sont accessibles par l'avant en utilisant une allée ou un trottoir. L’ajout de logements secondaires permet d’accroître le nombre de logements abordables dans un quartier, mais il peut s'agir d'un projet coûteux et techniquement complexe. Le projet de logements sur jardin ou sur ruelle apportera de nombreux avantages en matière de logement : un plus grand choix et une plus grande diversité, des logements plus abordables, la possibilité pour les aînés de demeurer dans leur quartier, le partage intergénérationnel du logement et des revenus locatifs.

 

Impliquez-vous

EN SAVOIR PLUS